Tlalocan, le colosse des anciens.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tlalocan, le colosse des anciens.

Message par Zackariel le Ven 28 Oct - 20:20

Tlalocan, le Colosse des Anciens.

Au commencement, les Anciens façonnèrent la Terre et y régulèrent les êtres qui y vivaient. Humains, elfes, nains, chacun avait sa place et vivait en harmonie.
Pour veiller au bon ordre des choses, ils créèrent une race a sang froid, qui s'adapte a tous les climats, les Homes-Lézards.
Des êtres colossaux à la peau dure comme la pierre, prêt a mourir pour que l'ordre régnè, mais aussi d'autres plus petits, appelés skinks, qui dotés d'une incroyable intelligence, étaient aux services des anciens et veillaient au bon fonctionnement des citées des anciens.

Les anciens inculquaient leur immense connaissance technologique et magique aux Slaans, des gros et ventripotents batraciens qui communiquaient avec eux par télépathie.
Quand le Chaos se déversa sur le monde, les anciens durent fuir la Terre, et les plaques tectoniques se séparèrent par la corruption du chaos, c'est ainsi que le Slaan Koatl et sa cité temple se retrouvèrent isolé du reste de l’Espèce Saurienne au sud d'un continent qui petit a petit devenait aride et désertique.

Loin de la lustrie et du paradis tropical qui recouvrait la Terre jadis, les habitants de la cité temple Tehipaticuhal durent s'adapter au feu dévorant de l'air et au manque d'eau.
La couleur de leur écaille changeait, et, bien que beaucoup de skinns périrent dans les premières décennies, l’espèce réussit a s'adapter de sorte que même les bassins de frais, où naissent les portées de skinks et de saurus, étaient toujours opérationnels.
Le Slaan Koatl ressenti les énergies du chaos parcourir le continent, et dans le grand fracas de la Terre, beaucoup de plaques des anciens, sur lesquelles ils inscrivirent des propheties, avaient disparues.

Koatl, baigné d'une immense sagesse, était le réceptacle vivant des prophéties anciennes, de sorte que sont esprit baignait dans le plan astral.
Bien que dynamique pour un Slaan, il demeurait souvent dans un état Léthargique, laissant les cité temple évoluer a son rythme.
Afin de contribuer au bon ordre de la cité, la caste des prêtre et chefs skinks régnaient en un gouvernement ordonné, où guerriers et citoyens lambda étaient chacun à leur place.

Tlalocan était le chef des armées de la cité-temple.
Un colosse dont la peau, aussi dure que le roc, et le calme déconcertant qui se dégageaient de sa personne, en faisaient un être craint, et impressionnant.
Il pouvait passer des semaines entières à ne pas bouger, observant la cité et ses alentours, comme une statue, une gargouille, veillant sur la cité.
Personne ne connait l'age de cette montagne de muscles. Certains disent qu'il est le premier né de sa lignée de gardiens. Créé par les Anciens même, il n'aurait pas pris la vie dans un bassin de frais.
De nombreuses histoires racontent ses aventures au fil des millénaires, et bien que seuls les Anciens puissent connaître la vérité à son sujet, les nombreuses marques sur sa peau, profondes entrailles et cicatrices des batailles passées, témoignent de sa longévité et de ses nombreuses victoires.
Tlalocan est investi d'une mission, il a été créé pour veiller sur cette citée qui abrite une prophétie des Anciens jusqu'ici jamais découverte. Pas même par Koatl lui même.
On raconte que Tlalocan est d'une férocité sans pareille, et qu'il adore déchiqueter ses ennemis en petites coupures afin des les deguster longuement après les batailles.

Tikal, un jeune chef skink, était l'élu de Koatl. Malgré son manque d’expérience, le jeune chef était relié télépathiquement au Slaan de qui il communiquait les ordres, depuis la mort du vieux prêtre.
Ce qui ne manquait pas de susciter une certaine jalousie de la part des autres prêtres, beaucoup plus expérimentés. Pour ne rien arranger, Tikal etait le seul des chefs skinks a avoir été élu directement par Koatl pour diriger les habitants de la citée.
Bien des batailles avaient fait rage depuis l’émergence de la cité, et Koatl avait repoussé moult assauts chaotiques au projetant ses pouvoirs directement depuis ses serviteurs skinks, cependant, Tikal était toujours libre d'adopter sa propre stratégie sans que le Slaan n'eut rien à y redire.

Ce détail, mêlé au fait que Koatl communiquait directement par lien télépathique avec ce dernier, faisaient de lui un être privilégié, de sorte à ce que Tlalocan lui même etai affecté à sa sécurité personnelle au sein de la citée. Et jamais personne n'a put mettre la main sur Koatl, Tikal, ni même détruire leur citée, et ceux qui ont essayés n'ont obtenus qu'une mort lente et douloureuse.

Car rien n'échappe au regard du vieux Saurus, Tlalocan, le Colosse des Anciens
.
avatar
Zackariel
Admin

Messages : 18
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 28
Localisation : Béziers

Voir le profil de l'utilisateur http://la-taverne-gauloise.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum