Corylus, Racines de vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Corylus, Racines de vie.

Message par Zackariel le Ven 28 Oct - 20:23

Corylus, racines de vie.

La forêt D'Athel Loren est réputée pour la magie qui l'imprègne. Un lieu mystique, enchanteur et terrifiant à la fois.
Depuis la nuit des temps, les Hommes-arbres y règnent en maîtres, entourés de tous les esprits végétaux et animaux qui la peuplent.

Corylus est l'un d'entre eux. Cet Arbre ancestral est rempli de magie de vie, de sorte à ce que là où il plante ses racines, la terre et les êtres vivants qui l'entourent s'en trouvent revigorés.
Avant que les Efles ne viennent cohabiter avec les esprits de la forêt, Corylus plantait ses racines dans ce qui est aujourd'hui appelé par les créatures elfiques "Les Wildwood", qui, encerclé de pierres gardiennes, est désormais une prison pour les esprits de la forêt les plus hostiles envers ces hôtes, qui malgrè leur intrusion, sont respectueux envers la forêt et oeuvrent à la faire prospérer et à la préserver des menaces extérieures au quotidien.

Quelque peu bousculé par la présence des Elfes, Corylus, qui ne pouvait plus parcourir le Wildwood à sa guise comme il le faisait jadis, servait désormais de "sage" pour le clan des Elfes qui s'étaient installés sur ses terres.
Menés par une cheftaine aux traits gracieux, ce petit clan n'avait pas une influence directe dans la hiérarchie elfique qui s'était instaurée dans la forêt enchantée, mais son existence était tout de même cruciale pour cette race, car ils passaient leurs journées à veiller sur la menace des esprits bélliqueux de la forêt qui parvenaient à s'extirper de la magie des "pierres gardiennes".

De fait, les hommes d'Andromeith crève-coeur, nommée ainsi pour ses facultées à briser les coeurs tant physiquement, d'un trait précis, qu'émotionnellement... Etaient tous des guerriers. Il était rare pour des elfes de trouver si peu d'adepte de la magie dans leur rang, s'en réferant à Corylus lorsqu'ils avaient besoin de sortilèges puissants. La tâche n'était pas aisée pour Andromeith, c'est pourquoi elle s'appuyait énormément sur son frère, Menelas, qui s'occupait de toute l'organisation militaire.

De son coté, Corylus, gardait un oeil sur les Elfes, n'accordant pas facilement sa confiance, et n'hésitait pas à demander à ses Hamadryades de prendre une apparence elfique et s'intégrer au clan pour les surveiller de l'intérieur.
Ainsi, L'Arbre restait maître de son territoire que les Elfes essayaient d'apprivoiser.
Un jour, alors que la vit suivait son cours, les racines du monde pleuraient leur douleur, et Corylus ressentait cette plainte comme si elle émanait de sa propre sève.

Corylus ne pouvait pas laisser ses terre sans surveillance, malgré la présence du clan elfique qu'il commencait à considérer comme des "amis".
Il décida donc d'envoyer deux de ses Hamadryades, Mélia et Ambrosia, à la tête d'un contigeant de dryades, pour comprendre ce qu'il se passait dans la jungle au sud du désert Nehekarien, d'où émanaient les plaintes dans les racines du monde...
.
avatar
Zackariel
Admin

Messages : 18
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 29
Localisation : Béziers

Voir le profil de l'utilisateur http://la-taverne-gauloise.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum