Première bataille - Le commencement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Première bataille - Le commencement.

Message par Zackariel le Mer 11 Jan - 14:54

LE COMMENCEMENT



La Forêt enchantée d'Athel Loren semblait s'agiter.
Les flux mystiques de la larme brisée énervaient les dryades, qui semblaient se plonger dans un état d’hystérie que personne ne pouvait calmer. Sylvia, qui grandit parmi elles, ressentait et partageait avec beaucoup d'empathie leur sentiment. Alors qu'elle essayait de les calmer, pour qu'elle ne s'en prennent pas aux elfes, des rumeurs parmi ces derniers circulaient au sujet d'un mystérieux tireur qui causerait du tort à la politique elfique en place en Athel Loren.
On parlait d'un héros obscur, ou n’était-ce qu'un vagabond, qui, probablement seul, abattait des créatures et impressionnait des citoyens elfes, de sorte à ce que certains commençaient à le suivre.

Le clan de Sylvia voyait cette émergence comme une menace pour leur société, et cette dernière, qui estimait que les dryades avaient besoin d'un peu d'exercice, décida de mener une expédition à la recherche de ce mystérieux étranger, pour l'interroger au sujet de ses motivations.

Dans le même temps, La puissance de l'artefact rayonnait et éclaboussait de magie les steppes des loups, voisines d'Athel Loren, malgré l'altitude des montagnes grises qui en étaient la frontière naturelle commune aux deux régions. Cependant, Grorok, poussé par Gouwou, qui ressentait cette présence mystique comme un appel irrésistible, ordonna a ses "louv'to" (surnom qu'il donnit a ses hommes, qu'il trouvait chetifs mais fort quand ils etaient en meute), de partir à la conquête du "truc qui fé briller lé zyeux de Gouwou, car ca a l'air chouette, et k'y'aura dé têt a kasser".

Araknik lui, sentait l'agitation qui gagnait la forêt, ses frères et lui ne pourraient plus se cacher longtemps dans les nids d'araignées, car les dryades devenaient de plus en plus agressives, et les elfes de plus en plus sur leur gardes. Certains commençaient même a fouiller les moindres recoins de la foret, comme s'ils avaient égaré quelque chose, et qu'ils le recherchaient.
Le chef des gobelins réfugier, n'écoutant, comme à son habitude, que sa peur, qu'il considérait comme un sixième sens, décida qu'il était temps de trouver la sortie de cette forêt maudite.

Alors qu'il tentait de s'échapper du coeur de l'immense forêt, dont les sentiers sont toujours incertain, une flèche sifflât, et se planta directement devant ses pieds. Une flèche noire, enveloppée d'une aura mystique. Une Flèche de Lombre, le mystérieux elfe solitaire, qui avait pris en chasse les gobelins.

Araknik prit conscience qu'il était découvert. La bataille semblait inévitable, mais il faudrait combattre, pour ne pas mourir. Le gobelin n'eut qu'un pensée, alors qu'il lançait ses araignées à la charge de l'elfe qui leur barrait la route : "Pourvus qu'il soit seul... Pourvus qu'il soit seul... Faites qu'il soit seul...!".
Alors que l'assaut était donné, Sylvia surgit brusquement de l'ombre d'un chêne et prit part à la bataille, au grand dam du chef gobelin.
avatar
Zackariel
Admin

Messages : 18
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 28
Localisation : Béziers

Voir le profil de l'utilisateur http://la-taverne-gauloise.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum